Actualités


  • Empruntez, c'est – presque – donné !

    2015 fut une très belle année pour l’immobilier : 800 000 ventes dans l’ancien et si l’on y ajoute le neuf et la construction, plus d’1 million de transactions ! Cela est en partie dû à des taux d’emprunts assez bas. L’année 2015 fut également celle des renégociations de crédits qui ont permis aux français de regagner du pouvoir d’achat.

    Achetez en 2016, tous les indicateurs sont au vert !

    Les prix de l’immobilier restent stables et au premier semestre au moins, les taux de crédit ne devraient pas augmenter : les banques soutiennent le marché immobilier et accompagnent les primo-accédants. De plus, il semble que les banques aient des objectifs très importants pour 2016 et sont donc demandeuses de dossiers de crédit.

    Des taux intéressants pour tous

    Il existe des disparités dans les offres, plus votre dossier est solide et plus votre apport est important plus vous avez de chances de vous voir offrir un taux très bas. Philippe Taboret, le directeur général de la Cafpi, indique ainsi des taux de 1,80 à 1,85 % pour de très bons profils. Néanmoins actuellement les taux hors tout s’établissent à 2 % environ sur 20 ans.

    La réforme du PTZ dans l’ancien (pour mémoire il s’agit de biens dans l’ancien dont le coût global des travaux de rénovation s’élève au moins à 25 % du coût global de l’acquisition) va ouvrir à nouveau le marché, les professionnels s’attendent à environ 120 000 dossiers pour l’année 2016. Certains logements qui n’étaient plus tout à fait aux normes ou présentant trop de travaux pourraient revenir sur le marché grâce à cette mesure.

    Vous avez un projet ? Ne tardez pas !

    Vous songez à faire un achat immobilier ? Le premier semestre 2016 est tout indiqué ! Sachez que, toujours selon Philippe Taboret PDG de la Cafpi, les taux devraient légèrement remonter à partir du deuxième semestre 2016. Pas d’inquiétude outre mesure, cela ne devrait évoluer que de 0,25 à 0,5 % mais mieux vaut profiter des meilleures conditions !

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Oui aux étrennes

    Il ou elle vous rend bien des services tout au long de l’année, il fait bon vivre dans votre copropriété notamment grâce à eux. Le métier de concierge est assez fatigant et peu rémunéré au regard des heures passées à entretenir les lieux et rendre service aux résidents, lorsqu’arrive le début d’année il convient de verser des étrennes.

    Une tradition qui se perd peu à peu

    La tradition des étrennes est très ancienne, elle remonte à l’époque romaine. On honorait alors la déesse de la santé Strena, le 1er janvier, à cette occasion on offrait un cadeau à ses proches. La tradition a perduré en Europe, et s’est peu à peu étendue aux personnes qui rendaient service sans pour autant être très bien rémunérées.Au XXe siècle, les étrennes ont été distribuées aux pompiers, facteurs, éboueurs, nourrices et gardiens d’immeubles. La période des Trente Glorieuses fut l’âge d’or des étrennes.

     

    Aujourd’hui cette tradition perdure surtout grâce aux personnes les plus âgées, prenez le relais, pensez-y !

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Taxe sur les logements vacants, il est peut-être temps de louer…

     Une taxe à régler impérativement

    La TLV (taxe sur les logements vacants) est à régler ce 15 décembre au plus tard, le 20 décembre si vous la payez via internet.

    Votre logement est imposable s’il est vacant au 1er janvier 2015 depuis au moins 90 jours consécutifs.

    C’est la valeur locative de votre logement qui détermine l’assiette de calcul de la taxe, son taux varie : 12,5 % la première année, puis 25 % dès la deuxième année. Vous n’avez pas de déclaration à faire, les services fiscaux vous transmettent directement l’avis courant novembre.

    Propriétaire à Asnières ou dans les Hauts de Seine ? Vous êtes concernés ! En effet cette taxe s’applique aux logements situés dans des communes de plus de 50 000 habitants où la tension immobilière est forte, la demande y excède l’offre.

    Ne laissez plus vos biens vacants !

    Village bleu dispose d’un service dédié : nous proposons votre bien à la location, nous étudions avec attention chaque dossier avant de vous les soumettre, notre équipe dédiée se charge de suivre pour vous tous les aspects de la gestion..

    Il vous en coûtera bien moins que le montant de la taxe !

    Nous sommes à votre écoute, n'hésitez pas à nous contacter à ce propos.

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • La COP21 n'est pas qu'une question d'embouteillages !

    Le secteur de l’immobilier peut ajouter sa pierre à l’édifice de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

    HQE, RT2012 et autres labels nous permettent de disposer aujourd’hui de logements peu énergivores, certains immeubles sont même dits à « énergie positive ». Nous en avons oublié de mesurer les émissions de CO2 du secteur !

    Un immeuble, une maison, s’inscrivent dans un cycle temporel, de leur construction à leur fin de vie en passant par l’exploitation des lieux. Nos bâtiments consomment de moins en moins d’énergie, mais ont malheureusement des bilans carbone assez catastrophiques. Pour diminuer les consommations d’énergie, nous avons utilisé pour la construction et la rénovation des matériaux trop émissifs, qui ne sont pas recyclables.

    Grâce à la COP21, le secteur de l’immobilier s’est interrogé sur son bilan carbone. À la norme RT 2012 sera ajouté, au plus tard d’ici quatre ans, un critère CO2.

    Une nouvelle association « Bâtiment bas carbone » rassemblant des promoteurs, architecte set bureaux d’étude (www.batimentbascarbone.org) travaille actuellement à la création label « bâtiment bas carbone ».

     Concrètement, que fait-on pour diminuer ses émissions de CO2 ?

     Le centre scientifique et technique du bâtiment (http://www.cstb.fr/) nous propose quelques exemples concrets, en voici deux :

    Vous possédez un appartement doté d’un système de chauffage électrique, classé E, vos appareils se régulent de façon mécanique.

    Pour une surface de 80 mètres carrés, vous consommez en moyenne 8500 kWh/an pour un montant global de 1100 euros par an.

    En mettant en place un programmateur et une régulation de chauffage performante, vous obtenez un gain de 13 % sur la consommation de chauffage pour un coût global d’installation entre 1000 et 1200 euros.

    Vous faites ainsi une économie de 1100kWh/an et vous diminuez vos émissions de 230kg de CO2. Le retour sur investissement intervient après 7 à 8 ans.

    Vous possédez une maison individuelle ancienne, chauffée au gaz, classe F. Vous disposez de radiateurs classiques et d’un thermostat d’ambiance. Votre chaudière, ancienne, n’est pas équipée de robinets thermostatiques.

    Pour une surface de 110 mètres carrés, vous consommez en moyenne 38500 kWh/an pour un montant global de 3600 euros par an.

    Vous mettez en place une régulation de chauffage, des robinets thermostatiques, un thermostat programmable et isolez correctement vos combles : vous obtenez un gain de 50 % sur votre consommation de chauffage. Il vous en coûtera environ 450 euros pour les robinets thermostatiques, 150 euros pour le thermostat programmable, et 5000 euros pour l’isolation. Soit un total de 6100 à 6250 euros.

    Vous faites ainsi une économie de 19300 kWh/an (soit 1800 euros par an), vous diminuez vos émissions de 6200 kg de CO2. Le retour sur investissement intervient après 3 à 4 ans.

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Nouveauté : un prêt à taux zéro élargi

    Dans l’ancien aussi !

    Le nouveau PTZ peut vous permettre de finaliser votre budget pour un achat y compris dans l’ancien.

    Dans le cadre d’une acquisition dans l’ancien à réhabiliter, le PTZ est étendu à tout le territoire. Une seule condition pour en bénéficier : le montant des travaux à effectuer dans le logement doit être au moins égal à 25 % du coût total de votre projet.

    Le prêt à taux zéro vient en complément de votre financement classique, sans intérêts et sans frais à partir du 1er janvier 2016 sur tout le territoire français qui est divisé en zones plus ou moins denses (zone A, B1, B2 et C). Le plafond de revenus est modifié, le gouvernement a dévoilé ces nouveaux chiffres qui tiennent compte de la zone et de la situation familiale des demandeurs.

    Financez jusqu’à 40 % de votre bien !

    Désormais un PTZ pourra, à compter du 1er janvier 2016, financer jusqu’à 40 % de l’acquisition. Vous pourrez également différer le remboursement de ce prêt de 5, 10 ou 15 ans. Enfin, le PTZ est également accessible aux ménages qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale depuis au moins deux ans.

    Vous pensez remplir ces critères ? Vous souhaitez vous installer dans les Hauts-de-Seine ? Bienvenue en zone A ! Village Bleu peut vous conseiller et vous aider à réaliser cette acquisition.

    ...

    Lire la suite

    Publié le


  • Propriétaires, locataires : les règles de la trêve hivernale

    La trêve hivernale a débuté ce dimanche 1er novembre 2015, elle se terminera le 1er avril 2016 conformément à la nouvelle date fixée par la loi Alur de 2014.

    Locataires, si la trêve hivernale vous protège de l'expulsion et des coupures d'énergie en cas d'impayés, votre opérateur peut néanmoins décider de réduire la puissance fournie jusqu'à 3 kilowatts par heure (une mesure qui ne vous concerne pas si vous bénéficiez du tarif de première nécessité).

    Propriétaires, vous ne pouvez pas faire expulser un locataire, à deux exceptions près : si une solution de relogement est possible dans les conditions fixées par la loi ; ou bien si l'immeuble concerné a fait l'objet d'un arrêté de péril.

    Il en va de même pour les squatteurs qui sont maintenant protégés par la loi Alur, seul un juge saisi par le propriétaire peut prendre une décision contraire.

    Si un locataire cesse de payer ses loyers durant cette période, vous pouvez lancer la procédure et obtenir un jugement d'expulsion, cette décision ne s'appliquera qu'à la fin de la trêve.

    Autant de dispositifs légaux parfois complexes, tant pour les locataires que pour les propriétaires. C'est pourquoi faire appel à Village Bleu et à son service de gestion performant vous permet de simplifier les liens.

    Vous disposez d'un accès sécurisé en temps réel à votre dossier : http://www.villagebleu.com/immo,suivi.htm

     
    ...

    Lire la suite

    Publié le